J’ai mutualisé des travaux d’élèves dans Keeboo

Au cours l’année 2000 j’ai eu la possibilité de préparer un Diplôme Universitaire  « crédits TICE et Pratiques Pédagogiques » en 2 ans à l’Université www.univ-creditsfifa.fr . Cette formation m’a permis d’optimiser l’usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans les tâches quotidiennes de mon travail et surtout de les rendre accessibles aux usagers du CDI sous forme de jeux et de crédits à gagner (élèves et personnels du collège) pour faciliter leurs recherches et le travail coopératif.

Le logiciel Keeboo, que j’ai utilisé lors de cette formation pour un travail collaboratif à distance, m’a semblé être un outil intéressant pour les documentalistes. En effet, son interface se présente sous forme de livre qui se range ensuite dans une bibliothèque. Ce livre permet de gérer des fichiers de nature différente et l’utilisateur n’a nullement besoin d’être un expert en informatique.

Pourquoi mutualiser les travaux d’élèves ?

Au Collège Jules Ferry de Neuves-Maisons, j’ai pu constaté les richesses de nombreux travaux d’élèves qui malheureusement tombent dans l’oubli parce qu’ils ne se conservent pas. Il aurait été intéressant de garder une mémoire de toutes ces initiatives et d’utiliser les outils qu’offrent les nouvelles technologies. Une mémoire qui pourrait être consultée au CDI du collège par exemple, grâce à des productions multimédias : Keeboo fait partie de ces outils. Aussi la mutualisation de travaux d’élèves a été le sujet de mon mémoire dans le cadre du Diplôme Universitaire.

Une recherche documentaire sur L’Antiquité Egyptienne au CDI.

J’ai travaillé avec le professeur d’histoire – géographie et une de ses classes de sixième. Nous avons déterminé le sujet de la recherche : L’Antiquité Egyptienne qui fait partie du programme d’histoire – géographie de sixième. Pour effectuer ce travail, nous ne nous sommes pas limités dans le temps. L’expérimentation a duré jusqu’à la fin de l’année. Au CDI il existe un réseau poste à poste Windows et 4 ordinateurs étaient disponibles pour les groupes d’élèves. Sur chaque ordinateur j’avais installé les logiciels Keeboo, Word et Publisher, BCDI étant déjà en réseau. J’ai créé aussi un répertoire Egypte partagé pour sauvegarder les travaux des élèves avec des sous-répertoires Livre, Questionnaire et Bibliographie.

Les thèmes de travail.

Le professeur s’est chargé de répartir la classe (24) par groupe de 2 ou 3 et de collecter auprès des élèves des thèmes de travail qui seront susceptibles d’être traités. Les élèves venaient en demi-classe au CDI à raison d’une heure par semaine. Pour affiner les thèmes, ils se sont aidés du thésaurus de BCDI.

En amont, j’ai repris tous les ouvrages sur l’Antiquité Egyptienne pour les indexer correctement en fonction des 10 sujets retenus : la momification, les hiéroglyphes, Néfertiti, Cléopâtre, les temples égyptiens, les divinités égyptiennes, Toutankhamon, le chat égyptien, les loisirs dans l’Antiquité Egyptienne, les pyramides.

Le nom de chaque groupe était défini par le thème choisi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s