littérature c 3 écrire un poème

Jacques Guiu, directeur général adjoint du groupe Amaury, annonçait ainsi à Hourtin que le produit éditorial que préparait le quotidien sportif du groupe, L’Equipe, serait un produit  » totalement mondialisé, en plusieurs langues. Un produit correspondant bien à la demande actuelle que nous avons testé partiellement cet été pour le Tour de France : 80 % des connexions se faisaient depuis l’étranger « .

Il n’y a peut-être pas de raison de considérer les éditeurs français comme désavantagés dans la course au  » village planétaire « .

banque outil de mots illustrée cycle-2

Mis en réseau afin de maintenir la formation en Techniques de logistique du transport, les cégeps de Trois-Rivières, de Lévis-Lauzon et de Drummondville commencent déjà à tirer profit de cette expérience entamée il y a un peu plus d’un an.

En exploitant tout le potentiel des nouvelles technologies, les enseignants ont expérimenté de nouvelles façons de faire qui ont accru les échanges professionnels, la collaboration entre les étudiants et les divers intervenants, notamment. Les retombées de cette démarche d’innovation sont fort prometteuses puisqu’en plus de briser l’isolement, les étudiants profitent d’activités pédagogiques de qualité équivalente ou supérieure, en termes de diversité et de richesse.

Pour en savoir plus sur l’expérience de ces trois cégeps, lisez l’article Le projet LogisTIC : une expérimentation technopédagogique ,  paru dans l’édition d’avril de CLIC, le bulletin collégial des technologies de l’information et des communications.

Rappelons qu’il y a onze établissements actuellement engagés dans le projet Cégeps en réseau. Après plus d’un an d’expérimentation et à la lumière des rencontres entre les participants des quatre coins du Québec, l’utilisation intelligente des TI leur a non seulement permis de briser l’isolement, mais également d’enrichir leurs activités pédagogiques.