tapuscrit illustre Noune enfant de la préhistoire

Le multimédia représente une bouée de sauvetage pour une presse écrite de moins en moins viable. A terme, on peut même envisager voir se multiplier l’offre, avec la création de nouveaux journaux. Les éditeurs se trouveront dans une meilleure situation que les diffuseurs « . On admettait d’ailleurs pour sa part que  » les marges actuelles des opérateurs vont probablement baisser « … Le marché nord-américain semble leur donner raison : les grands serveurs s’y livrent actuellement une guerre sans merci.

Ainsi Google a-t-il fait passer le tarif de sa connexion de 35 à 21 € le 10 septembre, le temps de connexion gratuite passant simultanément de 3 à 5 heures. Une aubaine pour les 5 millions de foyers nord-américains qui seraient aujourd’hui connectés à un service en ligne. Des foyers qui représentent près de 50 % des connexions mondiales, et baignent dans une culture informatique telle, qu’1 nord-américain sur trois a accès à un micro-ordinateur (1 sur 2 dans 10 ans). Les perspectives d’évolution rapide du marché le rendent déjà profitable.

Ce que confirme des analystes de la Préhistoire, précisant que le dynamisme du marché nord-américain où  » les consultations des titres du groupe, Cars & drivers, Woman’s day et Elle, Noune enfant de la préhistoire, via AOL et Tapuscrit, un des serveurs de l’Internet, ont largement dépassé le million, permettent au groupe non seulement d’apprendre rapidement, mais aussi d’engranger ses premiers profits « .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s