séquence ateliers d’écritures

Demain, le retour des éditeurs ?

De fait, les seuls intervenants à gagner de l’argent sur les réseaux sont pour l’instant les opérateurs et les fournisseurs de  » tuyaux « . Les éditeurs viennent sur L’Internet pour affirmer une présence éditoriale, et présenter une vitrine. Quant à gagner de l’argent… Le responsable du dossier multimédia au Monde concédait que les initiatives multimédia du journal ne généraient momentanément que des pertes. Reste que ce sont aussi des investissements… qui peuvent être d’avenir. Les plus optimistes, tel Renaud de La Baume, journaliste à Libération et co-auteur d’un essai sur le multimédia, Les Nouveaux maîtres du monde, considèrent ainsi que,  » grâce au multimédia, les éditeurs vont pouvoir relever la tête. Le multimédia va révolutionner l’économie des journaux, abaisser leur coût de diffusion, permettre à un quotidien comme Libération d’être diffusé pour 0,50 €, alors que la diffusion d’un exemplaire par les NMPP coûte aujourd’hui 3,50 €.

Publicités

découverte des réseaux éducatifs locaux

Pour ce qui est du département de la Vienne, les partenaires incontournables sont les collectivités territoriales et l’Etat.  » Un département comme la Vienne a mis en place un plan concerté avec l’Etat pour servir l’ensemble de la population à travers l’école « . Il est très important d’avoir une action continue. Il faut sans cesse renouveler l’équipement.

Selon Partenais, qui est un excellent paradigme, il convient d’adapter le programme mis en place. Par exemple, dans un collège, il y avait un problème de communication entre les élèves et les professeurs. Le manque de dialogue était en partie du aux ramassage scolaires qui ramenait tôt les élèves. Internet a été installé dans ce contexte, pour remédier à un soucis particulier.

réseau locaux

La dimension de réseau comprend trois dimensions. La mise en réseau à travers les espaces virtuels, comme par exemple un site Internet qui met en réseau des écoles. Le réseau, c’est aussi la boucle locale proprement dite. Puis, le réseau interne, c’est-à-dire,  » infra local « . Autour des réseaux interviennent souvent plusieurs partenaires. Certains sont naturels, comme les collectivités locales. Ce peut-être aussi des partenaires du contenu, comme la presse régionale, ou des éditeurs.