Exemples de réseaux d’education locaux

Hérouville St Clair a choisit de concentrer ses efforts en matière d’éducation et de nouvelles technologies. La ville est neuve, elle a donc été facile à câbler à 100 %. En l’espace de deux ans, la ville et la région ont équipé les collèges et les lycées. Ainsi, dès la rentrée tous les élevés auront une adresse électronique. Les partenaires sont multiples avec : la DATAR, la société d’économie mixte de la ville, le Conseil général (qui apporta 10 000 francs par classe), la Lyonnaise Câble (qui est l’opérateur, fournissant des tarifs préférentiels), l’éducation national et différentes associations.

A Roubaix Tourcoing la mise en place du réseau a pour but de toucher les écoles et les personnes désirant s’insérer dans la vie professionnelle. Mais l’accès au savoir n’est pas réservé à l’école, on ne doit pas oublier ceux qui ne sont plus dans le cursus scolaire et ceux qui n’ont jamais été initiés aux TIC. Le réseau est présent dans les bibliothèques, les médiathèques, et les quartiers sociaux. Les autres partenaires originaux sont par exemple les parents d’élèves qui ont réussi à financer 16 postes. Aussi un lycée privé est ouvert le mercredi et le week-end pour les habitants du quartier. Ont participé à l’ouverture d’un centre social : le Rotary, Edf et un groupe s’occupant de l’information et de la formation. Les nouveaux partenaires ont leurs propres initiatives. Ils sont indispensables pour que l’accès au savoir puisse avoir lieu.

Publicités